Homo Ludens - Nicolas Ovigneur et Olivier Grégoire - Les plaisirs de jeu

Nicolas Ovigneur et Olivier Grégoire mènent une recherche sur les plaisirs de jeu. Ils s’intéressent donc aux plaisirs procurés et à la manière d’exploiter cette information. Dans un premier temps, le travail consiste à créer une « grammaire » des plaisirs. L’hypothèse avancée par Olivier est la suivante : lors d’un jeu, on rejoue des plaisirs viscéraux liés à la petite enfance. Ainsi, le fait de retourner une carte et d’éprouver le plaisir de découvrir ce qui se cache derrière, nous renvoie à la permanence de l’objet. Alors, il pourrait être possible d’établir une liste exhaustive des plaisirs. De plus,

Réfléchir à son plaisir dans le jeu, c’est réfléchir à son plaisir dans la vie.

Olivier Grégoire

Une des premières applications de cette recherche c’est de mieux se connaître soi-même et les autres. Ainsi, en débriefant une partie de jeu, il est intéressant de prendre du recul sur les plaisirs éprouvés. Ils sont en plus faciles à nommer puisqu’ils sont les mêmes que les plaisirs de vie. Une deuxième application, concerne le choix d’un jeu. Il est alors important d’avoir à l’esprit que l’outil c’est le plaisir, pas le jeu. Donc, lorsqu’on prépare une animation ou un atelier pédagogique, il peut être plus opportun de rechercher le plaisir que l’on souhaite faire vivre aux joueurs. Puis les aspects pédagogiques pourront en découler. On sort alors de l’opposition jeu versus sérieux car le plaisir est un levier fort pour l’apprentissage. Et puis dans le cadre de la création de jeux, le game designer a un outil supplémentaire pour analyser sa création. En effet, analyser en terme de plaisirs de jeu lui permet d’entrer en empathie avec le joueur. Il conçoit alors une expérience originale plutôt qu’un empilement de mécaniques. Enfin, les plaisirs de jeu pourraient être une nouvelle manière de présenter les jeux. On choisirait alors son jeu en fonction du plaisir que l’on souhaite vivre.

Les références de l’épisode « Nicolas Ovigneur et Olivier Grégoire – Les plaisirs de jeu »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *