Homo Ludens - Tatiana Vilela Dos Santos - Le jeu comme medium artistique

Tatiana Vilela Dos Santos est conceptrice de jeux et artiste numérique. Elle utilise donc le jeu et l’art numérique pour véhiculer un propos et une expérience esthétique.

D’abord, le jeu offre à l’artiste de multiples façons de s’exprimer. En effet, il existe une multitude de supports pour une création vidéoludique (PC, tablette, smartphone, VR, AR…). Mais une oeuvre peut également être transmedia et évoluer sur différents supports à la fois. Souvent l’artiste va chercher à s’émanciper des technologies standards. Il pourra donc proposer au joueur des contrôleurs alternatifs voire anti-ergonomiques. Le joueur pourra donc vivre une expérience de jeu singulière.

Ensuite, le jeu et l’art offrent un espace-temps permissif qui va permettre aux joueurs de questionner des valeurs. Les mécaniques de jeu dans une installation interactive vont donc induire de nouvelles autorisations ou interdictions. Le joueur pourra alors être amené à interroger son rapport au corps, à l’autre, à l’espace ou encore entamer une démarche introspective. Elles peuvent également solliciter les sens du joueur grâce à un réenchantement du réel. Le joueur se déplace alors dans une pièce immersive dans laquelle il peut interagir avec certains éléments. De manière générale, le jeu propose au joueur de s’investir dans l’oeuvre pour quasiment en devenir un co-auteur. Ainsi, Tatiana parle de « pierre de rosette » à explorer. Les joueurs doivent comprendre la grammaire de l’interaction par eux-même. Le questionnement est donc nécessaire et est nourrit par les expériences et le bagage culturel du joueur.

Les références de l’épisode

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *