Vincent Roger – Utiliser le jeu pour servir l’apprentissage

Homo Ludens - Vincent Roger - Utiliser le jeu pour servir l'apprentissage

« Utiliser le jeu pour servir l’apprentissage » c’est le service que propose Vincent Roger aux enseignants, entreprises et institutions. En effet, les études montrent des améliorations au niveau de la motivation et de l’engagement des apprenants. Mais Vincent estime également que le jeu permet de mieux comprendre des systèmes fondamentaux. Ces systèmes fondamentaux sont des notions généralement difficiles à comprendre quand on nous les explique. Elles sont par contre beaucoup plus claires quand on les vit comme par exemple les dynamiques de pouvoir dans du travail en équipe.

Même si le jeu peut-être utilisé partout, Vincent met en garde contre cet effet de mode. De nombreux avantages liés au jeu tels que l’interactivité, la prise de décision ou le développement de soft skills ne sont pas propre au jeu. Il faudra dans tous les cas respecter l’alignement ludopédagogique proposé par Michael Freudenthal. Il s’agit d’apporter une attention particulière sur l’alignement des mécanismes ludiques aux objectifs pédagogiques.

Pour réussir un bon jeu pédagogique il faut passer par une démarche de transformation en se posant des questions profondes sur les objectifs fixés et les raisons de la démarche. Idéalement, le jeu est co-créé avec les parties-prenantes. Cela permet une appropriation et une responsabilisation des différents acteurs.

Vincent Roger cherche à faire vivre aux participants une expérience de jeu la plus lisse possible. Il essaie donc d’intégrer l’entrée de jeu et le débriefing dans la narration pour éviter une sortie brutale du jeu et un retour au cours frontal. Cependant, avec la ludopédagogie, l’apprentissage pourrait devenir tellement agréable que l’apprenant peut ne plus trouver l’envie de faire des tâches nécessaires à son apprentissage mais moins excitantes (comme lire un livre théorique).

Dans cet épisode, Vincent Roger propose donc un certain nombre d’axes de réflexion autour de la ludopédagogie.

Bonne écoute!

Le jeu recommandé

Vincent recommande deux jeux vidéos narratifs :

La prochaine personne à inviter

  • Thomas Planques, directeur d’Ikigai qui mène un projet de distribution de jeux éducatifs.
  • Jesse Himmelstein, qui a fondé Play Curious dont l’objectif est de créer des jeux pour comprendre le monde qui nous entoure.

Les références de l’épisode

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Vincent Roger (Vincent Roger – Utiliser le jeu pour servir l’apprentissage), Fabrice Jouvenot cherche à proposer une expérience cohérente. L’entrée en jeu, la phase […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *