Homoludens - Romain Vincent - La transformation du jeu vidéo par l'école

Le jeu vidéo est présent à l’école depuis de nombreuses années. Dans les années 80, des jeux de simulation et des Quizz font leur apparition dans les classes. Donc l’utilisation du jeu vidéo n’est pas une pratique si nouvelle. Ainsi, l’usage du numérique en classe permet de suivre l’évolution de notre société et de coller aux habitudes des élèves. C’est dans ce contexte que Romain Vincent a rédigé un mémoire s’intitulant « Jouer aux jeux vidéo pour changer l’école ? L’expérience vidéoludique dans le système scolaire français ». Or, à travers son travail, il s’est rendu compte que c’est l’école qui change le jeu vidéo. Il continue donc ses recherches en tant que doctorant en Sciences de l’éducation et chercheur associé à la Bibliothèque Nationale de France. Sa thèse s’intitule « Du ludique au pédagogique : ce que les enseignants dont aux jeux vidéo ».

À travers des entretiens, des observations et sa propre expérience, il cherche à savoir pourquoi et comment les enseignants utilisent le jeu vidéo à l’école. Il met en évidence différentes difficultés liées à l’utilisation de ce médium. Premièrement, il existe des inégalités entre les élèves. En effet, tous ne jouent pas aux jeux vidéo et certainement pas aux mêmes. Les élèves très scolaire peuvent aussi être méfiants par rapport à ce dispositif ludique. Deuxièmement, l’empreinte de l’enseignant est souvent très importante. Il garde un contrôle sur la séance en limitant par exemple les choix que peuvent faire les élèves dans le jeu. Et il ramène surtout les élèves vers les apprentissages. Effectivement, le troisième point soulevé concerne l’impact du jeu seul sur la transmission de connaissances. La plupart du temps, les élèves retiennent les notions que le professeur a mis en évidence. L’apprentissage par le jeu vidéo de connaissances factuelles comme des dates ou des faits historiques est donc limité. Néanmoins, le jeu offre la possibilité d’exercer des compétences comme la collaboration et une forme de savoir-être. Il apprend surtout aux élèves à jouer en respectant des règles et en découvrant des mécanismes de jeu. Finalement, une des vertus du jeu est de faciliter les rapports entre les élèves et le professeur. L’ambiance de classe s’en trouve changée ce qui aide à mener le cours.

Les références de l’épisode

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *